Performances dessinées

Le dessin peut avoir un aspect spectaculaire, autant dans sa dimension scénique que dans son potentiel performatif. Ce dernier aspect m’intéresse particulièrement dans ce qu’il a de contradictoire avec la pratique de l’illustration telle que nous la pensons car, durant un spectacle (comme L’explorateur du cosmosDérangement, L’ébouriffé ou celui du Zénith) ou une performance (comme celle faite au Printemps de Strasbourg), la rapidité d’exécution rend difficile la maîtrise du dessin. Allant à l’essentiel, il se libère ainsi et avec lui le parcours de la main, du bras et du corps prennent une nouvelle dimension sensible et expressive. De plus, voir des compositions graphiques se mouvoir en direct tient parfois de la magie.

20161207_0006_0IMG_3236 IMG_3426 DSC_0177CONCERT-LIB-CAPT 8

Publicités